Branche retraite complémentaire et prévoyance


Présentation de la branche Retraite complémentaire et Prévoyance

La branche professionnelle Retraite complémentaire et Prévoyance représente près de 30 000 salariés travaillant au sein de 15 groupes paritaires de protection sociale métropolitains et de trois institutions des départements d’outre mer.

Chaque groupe de protection sociale assure la gestion de la retraite complémentaire obligatoire sous l’égide des fédérations Agirc et Arrco auxquels sont affiliés 18,1 millions de salariés et plus de 12,2 millions de retraités.

Les groupes de protection sociale, dont la particularité tient à leur mode de gestion paritaire et à leur ancrage fort dans l’entreprise, développent également des produits, des prestations et des services d’assurance de personnes au service des entreprises, des salariés et des retraités.

Exerçant dans un secteur fortement réglementé, ces groupes de protection sociale ont démontré une capacité constante d’adaptation et sont aujourd’hui un acteur essentiel de ce secteur en pleine mutation.

Les métiers exercés : retraite complémentaire obligatoire, activités de prévoyance collective, de santé individuelle et collective, d’épargne et d’action sociale, sont d’une grande diversité.

Les groupes paritaires de protection sociale

 15 groupes paritaires de protection sociale qui gèrent à la fois des activités de retraite complémentaire et de prévoyance.

Leurs activités :

  • assurer l'affiliation et l'adhésion des entreprises et des particuliers,

  • réaliser les opérations de recouvrement des cotisations,

  • assurer le paiement des prestations en matière de retraite complémentaire et de prévoyance.

 

AG2R LA MONDIALE • AGRICA • APICIL • AUDIENS • BTPR • B2V • CRC • CGRR • HUMANIS • IRCEM • 

IRP AUTO • KLESIA • LOURMEL • MALAKOFF MEDERIC • PRO BTP 

La retraite complémentaire : un secteur réglementé

L’Agirc et l’Arrco sont les régimes de retraite complémentaire des salariés du secteur privé.

Obligatoire, la retraite complémentaire s’ajoute à la retraite de base servie par la Sécurité sociale et fonctionne selon le principe de la répartition. Elle repose sur une double solidarité : générationnelle et professionnelle.

Les caisses de retraite assurent la gestion de la retraite vis-à-vis des entreprises, des cotisants et des retraités. Elles mettent en œuvre une action sociale dans le domaine de la prévention, de l’autonomie à domicile et de l’accompagnement de la perte d’autonomie des personnes âgées en établissements médico-sociaux.

L’Agirc et l’Arrco, régies par les articles L921.1 à L922.14 du code de la Sécurité sociale, sont investies d’une mission d’intérêt général. Elles coordonnent, contrôlent et informent les caisses Agirc et Arrco, élaborent des prévisions et assurent entre elles une compensation financière.

La prévoyance : un secteur concurrentiel

La prévoyance recouvre l’ensemble des couvertures permettant aux salariés et à leur famille de faire face aux conséquences d’une maladie, d’un accident ou d’un décès.Elle comprend également les garanties santé complétant les remboursements de la Sécurité sociale ainsi que l’épargne retraite.Le CTIP (Centre technique des institutions de prévoyance), association régie par la loi de 1901, représente les intérêts des institutions de prévoyance et de leurs clients, entreprises et particuliers. Ses missions sont, entre autres, de favoriser le développement de la prévoyance au plan national, d’en valoriser l’image et de mener des études afin d’optimiser l’efficacité des institutions.

L'Observatoire des métiers Groupes paritaires de protection sociale